Gilets jaunes : le 18e samedi de mobilisation déjà émaillé de heurts

Claudine Rigal
Mars 17, 2019

Quelque 237 personnes ont été interpellées, selon un bilan communiqué vers 19H30 par le préfecture de police de Paris. "Une femme et son bébé étaient coincés au deuxième étage", de cet immeuble ont indiqué les pompiers à l'AFP.

Les forces de l'ordre, qui se maintenaient à distance, ont ensuite répliqué avec des tirs de gaz lacrymogènes qui ont saturé le bas de l'avenue d'un brouillard épais, pour tenter de disperser les manifestants.

" La mise en danger de la vie d'autrui et la mise à mal des commerces, notamment sur l'avenue des Champs-Élysées, sont inacceptables ", dit encore Jean-Noël Reinhardt, le président de cette association qui dit réunir 180 commerçants, musées, lieux de culture, restaurants du quartier de la " plus belle avenue du monde ".

Des camions de la gendarmerie ont été attaqués ce 16 mars sur les Champs-Elysées par des individus cagoulés lors de l'acte 18 de la mobilisation des Gilets jaunes.

Puis, il a finalement pris la décision d'écourter son week-end au ski et s'est rendu en fin de soirée dans la cellule de crise du ministère de l'Intérieur, afin de faire le point sur ces nouvelles scènes de violences qui rappellent de précédents épisodes du mouvement social.

L'acte " ultimatum " est en cours, et témoigne que quatre mois après le début de la mobilisation la détermination des Gilets Jaunes est intacte.

Acte 18 quand Paris bascule de nouveau dans la violence
Gilets jaunes: un acte 18 marqué par un regain de violence à Paris

Auparavant le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner avait promis "la plus grande fermeté" contre les "professionnels de la casse et du désordre" qui ont "infiltré les cortèges".Paris était annoncé comme l'épicentre de la contestation et pendant plusieurs heures tout s'est déroulé sur les Champs-Elysées. " La Fin du Grand débat initié par Emmanuel Macron peut redonner un élan au mouvement", observe le CRS Johann Cavallero, du syndicat Alliance Police nationale. "Selon un bilan provisoire, l'incendie a fait 11 blessés légers, parmi lesquels deux policiers, selon les pompiers, qui ont mobilisé dix engins". Le parquet de Paris a fait état de 106 personnes en garde à vue à 19H00.

Des pilleurs qui jettent à la foule vêtements et bijoux, l'auvent du Fouquet's qui flambe, des devantures de magasins dévorées par les flammes: le saccage des Champs-Élysées franchit un nouveau palier.

"Sur place une femme et ses quatre enfants, dont un bébé de 9 mois, a raconté à l'Agence France Presse, les larmes aux yeux, qu'ils étaient " descendus par les escaliers " de leur appartement au troisième étage".

Sur les réseaux sociaux, un même objectif affiché: "faire le siège de l'Elysée". A Paris le député insoumis de la Somme François Ruffin a plaidé pour une "jonction" entre "gilets jaunes" et défenseurs de l'environnement.

Selon les autorités, 32.000 personnes ont manifesté dans toute la France. A Toulouse, autre place forte des "gilets jaunes", plusieurs milliers de personnes ont défilé avec des heurts sporadiques aux forces de l'ordre.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL