Hamilton cherche une rare victoire en Australie

Solenn Plantier
Mars 17, 2019

Les Williams, en grande difficulté, partiront elles en queue de peloton.

Rendez-vous à 07h00 (heure française) pour les qualifications du Grand Prix d'Australie 2019.

Alors que Mercedes n'a cessé de clamer pendant les essais hivernaux fin février que Ferrari était une demi seconde plus rapide sur un tour, la prédiction ne s'est pas vérifiée.

Après avoir dominé la première séance d'essais libres du Grand Prix d'Australie, premier Grand Prix disputé cette saison, Lewis Hamilton (Mercedes) a également signé le meilleur temps de la deuxième séance avec un chrono de 1'22 " 600.

Alors, son écurie a-t-elle bluffé ou simplement progressé?

"Nous sommes revenus de loin depuis Barcelone, abonde Bottas". Sur une piste qu'il n'aime pourtant pas, sur laquelle il ne se sent "pas à l'aise à 100%", le Finlandais a scellé son destin au départ en décollant mieux que l'autre Flèche d'argent, la Ferrari de Sebastian Vettel, la Red Bull de Max Verstappen et la seconde "rossa" de Charles Leclerc. "Hier, n'était pas une bonne journée".

L'Allemand sait que quoi il parle: il s'est imposé à Melbourne ces deux dernières années en partant de la troisième place sur la grille en 2018 et de la deuxième en 2017.

Sixième sur la grille, Grosjean a finalement été contraint à l'abandon par le bris de sa suspension avant gauche, soit la roue que son équipe avait eu du mal à fixer.

Pénalisé par une stratégie présomptueuse de son écurie qui n'a fait sortir ses pilotes que pour un tour rapide quand la concurrence a amélioré à sa deuxième sortie, l'autre Français, Pierre Gasly, devra mettre derrière lui une décevante 17e place pour sa première qualification avec Red Bull. Bien qu'au volant d'une meilleure monoplace que ses voisins directs sur la grille, il s'attend à "une course compliquée" sur un circuit peu propice aux dépassements.

Le Danois Kevin Magnussen (Haas), l'Allemand Nico Hülkenberg (Renault), le Finlandais Kimi Räikkönen (Alfa Romeo Racing), le Canadien Lance Stroll (Racing Point) et le Russe Daniil Kvyat (Toro Rosso) ferment le top 10.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL