"J'ai entendu des choses horribles sur Marseille" (Roxana Maracineanu) — PSG-OM

Solenn Plantier
Mars 24, 2019

Cette sortie de la ministre des Sports a interpellé Ambre Godillon.

La ministre des Sports Roxana Maracineanu était présente au Parc des Princes dimanche dernier pour assister au Classique entre le PSG et l'OM.

"Cette semaine, on va réunir ces associations (de supporters, dans le cadre des Assises)". "Il n'y avait pas de cris racistes, mais c'était juste inadmissible d'entendre les chants que j'ai entendus, a commenté ce samedi sur France Info la médaillée d'argent lors des JO de Sydney".

La ministre des Sports a déclaré sur Franceinfo:"Je ne vois pas pourquoi dans le sport et dans les stades, on pourrait se permettre des choses qu'on ne se permet pas par ailleurs ". Les fans du PSG criaient contre Marseille au lieu d'encourager leur équipe.

La première demi-heure du match avait été marquée par une grève des encouragements côté PSG et de nombreux chants anti-marseillais ont été chantés, ce qui ne lui a visiblement pas plu même si elle reconnaît ne pas être au courant de la rivalité: "Apparemment c'est historique, mais je n'emmènerai pas mes enfants dans un match comme ça pour qu'ils me demandent "mais maman, que sont-ils en train de chanter?"

La question sera abordée mardi au ministère lors de la réunion de l'Instance nationale du supportérisme qui doit se pencher sur les grands chantiers de 2019.

Certes, la vulgarité n'est pas forcément ce qu'il y a de mieux autour des matchs. Cela fait maintenant partie de l'ambiance, du chambrage. C'est un peu le but aussi. Ce serait dommage de commencer à sanctionner cela pour essayer de formater les ambiances dans les stades. Il faut laisser un peu de liberté aux supporters si on veut garder une vraie ferveur et des atmosphères passionnantes.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL