Léa Salamé quitte provisoirement "L'émission politique" de France 2… par amour !

Pierre Vaugeois
Mars 15, 2019

Léa Salamé quitte le petit écran et la radio - du moins provisoirement.

Raphaël Glucksmann, fondateur du mouvement Place Publique, continue de négocier avec le PS, mais aussi avec Cap 21 de Corinne Lepage et Nouvelle Donne de Pierre Larrouturou pour les élections européennes. Dans la foulée, la journaliste politique devrait elle aussi annoncer, dans un communiqué, qu'elle se "met en retrait" de France Inter et de France 2, le temps de la campagne, rapporte Le Parisien. Bien qu'elle conservera les commandes de Stupéfiant, son magazine culturel, diffusé le lundi en deuxième partie de soirée sur France 2, la journaliste va également quitter l'antenne de France Inter où elle est en charge des interviews de la matinale de Nicolas Demorand. "C'est une question difficile qui se pose plus souvent aux femmes, auxquelles on demande alors de sacrifier leur vie professionnelle", déplore Léa Salamé avant de préciser qu'elle le soutien coûte que coûte: "Je l'encourage comme on encourage la personne que l'on aime". "Dans un entretien accordé à Gala, elle a assuré qu'elle tenait à garder une " neutralité politique " tout en soutenant et accompagnant Raphaël Glucksmann dans " ses réflexions ".

Comme Anne Sinclair ou Audrey Pulvar, la journaliste a ainsi préféré mettre sa carrière entre parenthèses, soucieuse d'éviter tout conflit d'intérêts. Si je juge à un moment qu'il y.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL