" L’endométriose peut aussi nous empêcher d'avoir des enfants " — Lorie en larmes

Pierre Vaugeois
Mars 25, 2019

Lorie a donc décidé de prendre les devants en faisant congeler ses ovocytes dans une clinique à Barcelone, une pratique illégale en France. Invitée ce dimanche 24 mars dans "Sept à Huit" sur TF1, Lorie Pester a pris la parole pour évoquer le mal dont elle souffre depuis des années. Qui travaille au service d'Emmanuel Macron!

"Les premiers signes de la maladie ont été les douleurs, des douleurs atroces".

"C'était au moment de mes règles, pendant deux jours, j'étais coincée. Et la douleur se propage partout", confie Lorie Pester. Mais la chanteuse ne se doute alors absolument pas que ces douleurs sont dues à la maladie: "Je me disais que c'était normal, et puis on m'avait toujours dit que c'était normal". "C'est-à-dire que j'avais des douleurs qui me lançaient dans les jambes", a détaillé la jeune femme âgée de 36 ans, qui pensait que c'était normal d'avoir mal durant les règles: "C'est ce qu'on entend au collège". C'est là que j'ai appris que j'avais l'endométriose.

Si elle a longtemps refusé de parler de son endométriose, Lorie a choisi aujourd'hui de témoigner afin de mettre en lumière cette maladie encore trop peu connue et donc souvent mal diagnostiquée. "C'est énorme! Et la maladie a le temps de se propager." . Mais je ne suis pas guérie. "Et ça peut aussi nous empêcher d'avoir des enfants", précise la belle blonde.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL