Les archives du pontificat du pape Pie XII seront ouvertes en 2020

Claudine Rigal
Mars 6, 2019

À partir des années 1960, des voix se sont en effet élevées pour accuser Pie XII d'une trop grande passivité face à la déportation et l'extermination des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. Le pape François a annoncé lundi 4 mars l'ouverture en mars 2020 des archives du Vatican sur le pontificat de Pie XII (1939-1958), après des décennies de polémiques sur son attitude face à la Shoah.

On en saura un peu plus sur les rapports du pape Pie XII à la Shoah.

The American Jewish Committee (AJC), une des plus grandes organisations juives américaines, a " salué " lundi l'ouverture des archives de Pie XII annoncée par le Vatican, un geste " immensément important pour les relations juifs-catholiques " que l'organisation réclamait depuis des années. Elles commencent dès 1963 avec la pièce de théâtre "Le Vicaire " du dramaturge allemand Rolf Hochhuth.

Le Pape François a indiqué que les archives seront ouvertes le 2 mars 2020, soulignant que "l'Eglise n'a pas peur de la vérité". Des dizaines de milliers de juifs italiens ont ainsi été accueillis dans des couvents qui leur ont ouvert leurs portes à sa demande.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères israélien Emmanuel Nahshon a déclaré dans un communiqué: " nous sommes ravis de cette décision et espérons qu'elle permettra le libre accès à toutes les archives pertinentes ". Alors que Jean XXIII (1958-1963), Paul VI (1963-1978) et Jean-Paul II (1978-2005) ont été canonisés, le procès en béatification de Pie XII, relancé en 2009 par Benoît XVI, est au point mort en raison de ces controverses. À cette époque, le Saint-Siège pensait que tout serait prêt à l'horizon 2014-2015, mais l'étendue de la documentation et le manque de personnel ont allongé les délais, a rappelé Mgr Pagano dans l'Osservatore Romano, le quotidien du Vatican. Cela correspond au pontificat du pape Pie XII.

Ces décisions " pourront paraître à certains comme une réticence et furent en fait des tentatives (...) de maintenir, dans les périodes de ténèbres les plus profondes et de cruauté, la petite flamme des initiatives humanitaires, de la diplomatie cachée mais active", a assuré le pontife argentin.

Cette entreprise inédite de transparence, voulue par le Pape François montre une volonté de présenter Pie XII sous son véritable jour et dans toute sa complexité et va ouvrir un nouveau champ de recherche pour les historiens.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL