Les Français toujours friands de lecture selon une étude du CNL

Pierre Vaugeois
Mars 16, 2019

Parmi eux, 93% déclarent lire principalement pour le loisir et 26% pour le travail seulement. Cette augmentation est notamment portée par les hommes (85 %, + 6 points depuis 2017), les 15-24 ans (91 %, + 9 points depuis 2017) et les 65 ans et + (96 %, + 7 points depuis 2017).

Un Français sur 4 est un grand lecteur de livres papiers (plus de 21 livres lus au cours des 12 derniers mois/ Vs 20 en 2017), ce chiffre est stable par rapport à la dernière étude.

On lit principalement en dehors de son foyer, c'est le cas de 79% des personnes interrogées et beaucoup dans les transports (62%).

Autre enseignement de ce baromètre, l'intérêt porté aux romans, les livres pratiques et les bandes dessinées mangas, les trois catégories les plus lues.

Les Français ont lu une plus grande variété de genres littéraires qu'en 2017, dont trois sont en nette progression: les mangas-comics, les romans de science-fiction et les livres sur le développement personnel.

En moyenne, 6,4 genres littéraires ont été lus ou consultés au cours des 12 derniers mois.

Les femmes et les personnes âgées lisent plus.

Après une forte progression de la lecture d'ebooks en 2017, on constate une stabilisation en 2019. Cette situation a un peu évolué: aujourd'hui 24% des lecteurs lisent des livres numériques, alors que ce score s'élevait à 19% en 2015. Voir le graphique ci-dessous.

Seule source de satisfaction, les livres de jeunesse et les BD se vendent bien et même mieux que l'année dernière.

Les grandes surfaces culturelles sont à la première marche du podium (76%), suivies par les librairies générales (68%).

Si les achats en librairies, notamment spécialisées, ont progressé, ceux dans les hypermarchés sont en recul constant depuis plusieurs années.

A noter que 84% des français achètent des livres pour les offrir. Autre point, 33% achètent plutôt des livres d'occasion que des livres neufs.

49% des français empruntent des livres dans les bibliothèques (+4 points). Cependant, la bonne tenue du marché du livre semble revenir aux 15-24 ans et toujours aux femmes. Ce plan a néanmoins permis l'extension des horaires d'ouverture dans un peu plus de 200 bibliothèques municipales en France.

Les raisons invoquées pour ne pas emprunter de livres sont diverses: 72% préfèrent posséder le livre, 37% n'y trouvent pas ce qu'ils veulent, 31% trouvent que les durées de prêts ne sont pas suffisantes. C'est pour cela que 73% des personnes interrogées déclarent qu'il est "important de lire" pour "être heureux et épanoui ".

En revanche, les jeunes lisent de plus en plus!

72 % des Français précisent qu'ils ne lisent pas davantage car ils n'ont pas assez de temps, tandis que 63 % d'entre eux précisent qu'ils préfèrent s'adonner à d'autres loisirs.

Pour terminer sur une note plus rassurante, 69% des français aimeraient lire plus de livres.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL