Les États-Unis immobilisent les 737 MAX — Boeing

Claudine Rigal
Mars 14, 2019

"Nous allons lancer un ordre d'urgence d'interdiction de vol des Boeing 737 MAX 8 et MAX 9 (.)", a dit Donald Trump devant des journalistes à la Maison blanche, ajoutant que la Federal Aviation Authority (FAA), les autorités américaines de régulation du secteur aérien, s'exprimera sur le dossier dans la journée.

Plusieurs pays ont déjà immobilisé ces appareils, quelques jours après le crash d'un vol d'Ethiopian Airlines qui a causé la mort de 157 personnes, le deuxième accident en moins de six mois pour le Boeing 737 MAX 8.

Malgré tout, les États-Unis sont parmi les derniers pays à interdire le vol de ces avions dans leurs cieux.

Bien que cela ne soit "pas concluant", c'est "une ressemblance suffisante pour que l'on franchisse le seuil de précaution", a estimé le ministre.

L'enquête de l'accident de Lion Air a pour le moment mis en cause un dysfonctionnement sur le système de stabilisation en vol destiné à éviter un décrochage de l'avion, le "MCAS" (Maneuvering Characteristics Augmentation System). Tous les yeux sont désormais rivés sur les deux boîtes noires de l'appareil d'Ethiopian, qui seules, peuvent donner l'enchaînement précis des événements. Ces boîtes noires ont été retrouvées lundi mais n'ont pas encore été décryptées.

La lecture de ces boîtes contenant les paramètres du vol, pour l'une, et les conversations et alarmes du cockpit, pour l'autre, ainsi que l'interprétation de ces données, demande une grande expertise.

Pour rappel, un Boeing 737 d'Ethiopian Airlines qui effectuait la liaison Addis Abeba-Nairobi s'est écrasé dimanche matin peu après le décollage. L'appareil a été pulvérisé à l'impact, creusant un impressionnant cratère dans la terre. Du côté des États-Unis, l'immobilisation durera le temps nécessaire pour que Boeing trouve une solution au problème technique qui aurait provoqué le crash de l'avion d'Ethiopian Airlines (le bilan est très lourd: 157 morts). Pourtant, elle ne devrait pas perturber sérieusement le trafic aérien mondial. Environ 19.000 avions d'au moins 100 passagers sont en service au niveau international, tous modèles confondus, selon des données d'Airbus.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL