L'un des deux frères Jourdain est décédé — Hauts-de-France

Claudine Rigal
Mars 14, 2019

La mort de Jean-Louis Jourdain met un terme aux rumeurs persistantes qui faisaient état d'une libération du quinquagénaire. Le cadet des frères Jourdain était âgé de 59 ans.

Jean-Louis Jourdain est décédé des suites d'une longue maladie, au centre hospitalier de Caen où il avait été admis quelques jours auparavant. Il purgeait, au centre pénitentiaire de Caen, une peine pour le quadruple meurtre de quatre jeunes filles, âgées de 16 à 20 ans, en 1997.

Ils avaient été condamnés en première instance par la cour d'assises du Pas-de-Calais en octobre 2000, puis en appel par la cour d'assises d'appel du Nord en 2002, à la réclusion criminelle à perpétuité, assortie d'une période de sûreté de 22 ans pour Jean-Michel, et de 20 ans pour Jean-Louis, diminué intellectuellement et pervers sexuel à l'élocution difficile. A l'époque, le procureur de la République de Boulogne-sur-Mer privilégie la thèse de la fugue. Ils ont tous deux un lourd passé judiciaire: le premier a déjà été condamné pour viol en 1989, tandis que le second a été condamné en 1980 pour attentats à la pudeur avec violence à 10 ans de prison, avant d'être condamné en 1989 à 15 ans de réclusion criminelle pour le meurtre de son ex-compagne.

Le 11 février 1997, Audrey et Isabelle Ruffin et Amélie et Peggy Merlin profitaient joyeusement du carnaval entre le Portel et Équihen-Plage lorsqu'elles ont croisé la route des deux frères. Les expertises avaient établi qu'après avoir été piégées dans le fourgon des deux frères, les quatre victimes avaient été sauvagement battues et étranglées, et au moins trois d'entre elles violées à plusieurs reprises.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL