L'Usine Auto: Elon Musk dément les accusations du régulateur de Wall Street

Xavier Trudeau
Mars 15, 2019

Alors que nous sommes en plein Salon de Genève 2019, que l'actualité automobile est riche, Tesla a publié un communiqué hier (dimanche 10 mars) pour annoncer plusieurs choses. Explications: le mois dernier, la marque d'Elon Musk indiquait qu'elle allait fermer plusieurs magasins à travers le monde afin de concentrer sur de la vente online.

Tesla tient aussi à rappeler que ses points de ventes seront davantage présentés comme des vitrines destinées à informer les clients potentiels, plus que comme des concessions à proprement parler; les acquéreurs étant systématiquement redirigés vers le site de la marque pour finaliser leur achat. Certains vont même rouvrir. Une stratégie contestée car frustrante pour une partie de la clientèle et synonyme de perte de ventes: " En se rendant en boutique, les futurs clients pourront apprendre à commander une Tesla via leur téléphone en quelques minutes ". D'autres sont en sursis: leur maintien dépendra de leurs performances commerciales. Il s'agira donc bien de prix revus à la baisse par rapport à ce qu'ils étaient avant l'annonce de l'arrivée de la Model 3 à 35'000 dollars, et Tesla précise même que cette hausse de 3 % ne concernera que les Model S et Model X. Pour les personnes qui souhaiteraient profiter des tarifs revus à la baisse sans cette augmentation à venir, il faudra se porter acquéreur de l'un des deux modèles avant le 18 mars, date à laquelle les 3 % de hausse seront appliqués. Seule la Model 3 à 35000$ ne sera pas concernée par cette hausse. Bien-sûr, certains me diront que lorsque l'on peut s'offrir une voiture à ce tarif, 3% de hausse c'est négligeable. Début août, Elon Musk avait annoncé sur Twitter un projet de retrait de la cote de Tesla au prix de 420 dollars par action, avant d'y renoncer quelques semaines plus tard.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL