Marseille : Payet s'explique sur son chambrage sur le PSG

Solenn Plantier
Mars 15, 2019

Je ne vais pas mentir en disant que je suis content d'être sur le banc.

L'Olympique de Marseille a connu cette saison un long tunnel de désillusions.

" Personnellement, non, je ne l'accepterais pas, je ferais ce qu'il faut pour regagner ma place". J'ai déjà joué en faux numéro 9 et ce n'est pas mon truc, ce n'est pas mon style. Tant mieux pour l'ailier gauche Lucas Ocampos et le deuxième attaquant Valère Germain. S'il faut courir je peux le faire. J'ai hâte en tout cas de jouer avec Mario (Balotelli, ndlr). Mais ce sont des joueurs qui ont l'habitude et savent faire abstraction de ça.

Est-ce que vous boudez depuis que vous jouez moins? Quand une équipe tourne, je ne vois pas pourquoi on la changerait.

(Il fait référence à son tweet "A jamais les premiers" après l'élimination du PSG de la Ligue des champions) "Chambrer fait partie du jeu..."

"C'est histoire de rendre la pareille". Un déplacement à Paris c'est particulier pour nous. Ça peut jouer en notre faveur. Je pense que pour eux, il n'y a pas meilleure équipe pour se relancer que nous...

A l'avant-veille de PSG/OM, le capitaine olympien Dimitri Payet était devant la presse pour évoquer la rencontre à venir et, s'il est globalement resté très sage dans ses propos, il a aussi tenté de justifier la longue série de disette de son équipe face à Paris. Là-bas, on a tout à gagner. "Oui, c'est une machine à domicile et le PSG est favori mais on vient pour essayer de faire un résultat".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL