Monfils fonce en 8e de finale — Indian Wells

Solenn Plantier
Mars 14, 2019

Une "bulle", symbole de sa nouvelle sérénité sur les terrains et en dehors.

L'Espagnol, 91e mondial, s'est rebellé en début du second set, mais n'a pas tenu le choc et a perdu la deuxième manche 6-3.

Son prochain adversaire pourrait être le N.1 mondial Novak Djokovic, opposé dans la soirée de lundi à l'Allemand Philipp Kohlschreiber (39e mondial).

Depuis ce revers au 3e tour du tournoi canadien, quelques jours après son sacre sur le gazon de Wimbledon, le Serbe a remporté l'US Open 2018 et l'Open d'Australie 2019, ainsi que les Masters 1000 de Cincinnati et de Shanghaï.

"J'ai fait un match solide, mais avec des petits passages à vide", a-t-il résumé. Ceci dit, ce ne sont pas précisément les résultats du Français qui intéresse davantage les journalistes ou les passionnés, mais plutôt sa relation avec la joueuse ukrainienne Elina Svitolina.

"On essaie de s'aider le plus possible, mais on ne parle pas beaucoup de tennis", a-t-il rappelé.

Si le N.2 mondial Rafael Nadal n'a pas tremblé face à l'Argentin Diego Schwartzman (6-3, 6-1), plusieurs candidats au titre ont mordu la poussière.

Le Croate Ivo Karlovic est devenu à 40 ans le joueur le plus âgé à atteindre les 8e de finale d'un Masters 1000.

Alors qu'elle avait dominé Osaka à Dubaï 6-3, 6-3 en février, elle n'a cette fois pas inquiété la N.1 mondiale et tenante du titre, qui s'est imposée 6-3, 6-4.

Le Serbe Miomir Kecmanovic, 19 ans, n'avait remporté qu'un seul match sur le circuit ATP avant d'arriver à Indian Wells.

La Canadienne Bianca Andreescu s'est hissée en 8 de finale après sa victoire pleine d'autorité face à la Chinoise Wang Qiang (18) 7-5, 6-2.

Le beau parcours de l'Américain Marcos Giron, dont la carrière a été freinée par deux opérations aux hanches en l'espace de six mois, a en revanche pris fin. Dans une moindre mesure, la septième mondiale Kiki Bertens s'est elle inclinée face à Garbine Muguruza (5-7, 6-1, 6-4).

Il menait 4-1 dans le troisième et dernier set, avant de perdre pied face à la puissance et à l'expérience de Raonic, finaliste du tournoi californien en 2016.

La N.2 mondiale, la Roumaine Simona Halep, n'a pas trouvé de solutions (6-2, 3-6, 6-2) face à la Tchèque Marketa Vondrousova (61) qui disputera à 19 ans son premier quart de finale dans un tournoi de ce standing.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL