Pour la première fois en France, le streaming dépasse le physique

Pierre Vaugeois
Mars 16, 2019

Au total, en ajoutant les droits voisins (122 millions d'euros pour les passages en radios, les taxes sur les enregistreurs, etc.) et l'utilisation des morceaux dans des publicités ou dans des films et séries (22 millions), le revenu de la musique enregistrée s'est établi en hausse de 1,8 %, à 735 millions d'euros, contre une hausse de 5,4 % en 2016, première année de retour à une progression depuis 2002, et de 3,9 % en 2017. En effet, Deezer, Spotify ou encore Apple Music ont offert une seconde vie au genre qui s'est installé durablement dans les charts en France. Mais le Snep souligne que malgré cette baisse, les 4 000 points de vente recensés n'ont pas connu une mauvaise année. Alors on le sait, le marché de la musique tant plus vers le streaming que la vente physique désormais (outre pour les amateurs de bons vinyles) et c'est aussi une question de pragmatisme. Il y a en France 5.5 millions de comptes ouverts. En particulier les abonnements payants qui progressent de 23% et deviennent ainsi la 1ère source de chiffre d'affaires de la musique enregistrée.

Avec une hausse de 26 % au global par rapport à 2017, le streaming représentait l'année dernière 57,6 milliards d'écoutes, soit un chiffre quatre fois plus élevé que quatre ans auparavant en 2014. Mais le syndicat déplore le fait que près d'un tiers des consommateurs de musique en piratent. Les adolescents sont considérés comme les utilisateurs les plus intensifs, mais 30 % des " streamers " ont plus de 50 ans. Le texte doit être soumis au vote final du Parlement européen avant les prochaines élections européennes.

Le record historique de ventes pour l'album posthume de Johnny Hallyday, " Mon pays c'est l'amour ", n'a pas enrayé la tendance, mais "sans Johnny, le marché physique aurait baissé de 5 % de plus", précise Olivier Nusse.

Derrière l'icône, la relève française est là puisque 19 des 20 meilleures ventes 2018 sont produits en France.

En termes de contenu, 80% du top 200 provient d'artistes français, qui ont réalisé 19 des 20 meilleures ventes d'albums en 2018. Soient Maître Gims, Dadju, Orelsan, Damso, Kendji Girac, Soprano, Eddy de Pretto, au milieu desquels figurent deux poids lourds historiques: Les Enfoirés et Mylène Farmer.

" Pour la première fois, un texte législatif confirme que des plateformes comme YouTube relèvent du droit d'auteur et qu'elles ont l'obligation d'aller chercher des accords de licence auprès des auteurs, des producteurs et des artistes".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL