Santé: Le lien autisme-vaccin ROR encore démenti - Monde

Evrard Martin
Mars 8, 2019

Le vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) ne provoque pas l'autisme.

Ici, les chercheurs danois ont examiné des données médicales portant sur 657 461 enfants, dont 6 517 ont reçu un diagnostic d'autisme durant la période de l'étude.

L'échantillon provient d'une cohorte nationale d'enfants nés au Danemark entre 1999 et 2010, de mères elles-mêmes danoises. Ils n'ont trouvé aucune différence.

Au contraire, il pourrait même le diminuer puisque les enfants n'ayant pas été vaccinés dans l'enfance ont montré un risque d'autisme accru de 17 % par rapport aux enfants vaccinés, sans toutefois que les chercheurs sachent expliquer pourquoi.

Ces travaux viennent renforcer une précédente étude, datant de 2002 et portant sur 537.000 enfants danois, ainsi que dix autres enquêtes menées sur les vaccins sur les enfants, dont six spécifiquement sur le vaccin contre la rougeole.

Pour les épidémiologistes Saad Omer, de la Rollins School of Public Health de l'université Emory, à Atlanta, et Inci Yildirim, de la School of Medicine de la même université, relecteurs de la publication, "cette étude méritait d'être menée, même s'il avait déjà été démontré qu'il n'existait aucun lien entre le vaccin ROR et l'autisme".

Les centaines de milliers d'enfants ainsi étudiés, sur des années, sont à comparer à la petite étude de 1998 souvent citée par les anti-vaccins comme montrant un lien entre MMR et autisme, et qui ne portait que sur 12 enfants. Cette étude a été rétractée par la revue médicale qui l'avait publiée, et l'auteur, qui avait falsifié les résultats, a perdu sa licence médicale. "On a eu tellement de cas, des gens qui travaillent pour moi, l'autre jour un enfant de deux ans, un bel enfant, a eu un vaccin, et est revenu avec une énorme fièvre, est tombé très, très malade, et maintenant il est autiste ", avait-il ainsi expliqué lors d'un débat télévisé pendant les primaires républicaines en 2015.

Cette vague de contestation contre les vaccins a participé à la recrudescence de la rougeole.

Récemment, Une famille française est restée plus d'une semaine en quarantaine au Costa Rica après avoir contracté la rougeole.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL