Tunisie: 11 nouveau-nés décèdent dans une maternité - LINFO.re - Monde, Afrique

Evrard Martin
Mars 11, 2019

Les onze nouveau-nés étaient internés à la maternité de la Rabta, qui fait partie d'un important complexe hospitalier de la capitale.

Le ministère de la santé a annoncé dans un communiqué publié sur sa page facebook, l'ouverture d'une enquête pour déterminer les causes réelles de la mort des bébés et situer les responsabilités.

Abderaouf CherifLe ministre de la Santé Abderaouf Cherif a présenté dans la soirée du samedi 9 mars, sa démission au chef du gouvernement.

D'après les premiers éléments d'enquête menée par une cellule de crise du ministère de la Santé, le décès de ces nouveau-nés serait dû vraisemblablement à "une infection nosocomiale (liée aux soins, contractée au cours de l'hospitalisation, ndlr) sévère, dont le point de départ est un produit d'alimentation parentérale".

Une enquête judiciaire a été ouverte, a indiqué le porte-parole du parquet à la presse. "2207520000.1552209963./2228415933864165/?type=3&theater" target="_blank">sur Facebook, il a affirmé qu'aucun nouveau décès n'avait été constaté samedi.

Cette organisation a appelé "les autorités à faire toute la lumière" sur les faits et rappelé "les conditions précaires dans lesquelles exercent les professionnels de santé et l'urgence de prendre des décisions pour sauver l'hôpital public". Les images de parents quittant l'hôpital avec le minuscule corps de leur enfant dans des cartons usagés ont choqué l'opinion tunisienne. Son président avait déjà alerté, quelques mois plus tôt, sur la situation de la maternité de la Rabta. Le quotidien national Essafa titrait ainsi, dimanche, sur un "Crime d'Etat".

Le ministre de la Santé s'est rendu sur place samedi.

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant à notre questionnaire.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL