Une employée Google pulvérise le record de décimales du nombre Pi

Alain Brian
Mars 18, 2019

Tout ça pour permettre à Google un joli coup de communication pour le 14 mars, le " jour de Pi ". Pourquoi? Tout simplement parce que les américains ont un système de notation de la date. Ainsi le 14 mars s'écrit 3/14 ce qui n'est pas sans rappeler le nombre Pi. Cette année, cette journée spéciale s'est vue marquée d'un nouveau record.

Emma Haruka Iwao, une employée de Google, a utilisé la Google Cloud Platform, une plateforme de cloud computing, pour battre le record du monde du calcul du nombre Pi, un nombre infini indispensable à l'ingénierie.

Ce nombre incroyable de décimales de Pi pourrait ouvrir la voie à de nombreuses opportunités. C'est le mathématicien Archimède qui a, pour la première fois, estimé sa valeur exacte dans l'Antiquité. Nous en sommes donc à plus de 31 milles milliards de chiffres après la virgule soit 31.415.926.535.897.

Jusque-là, le record de décimales vérifiées était de 22.459.157.718.361. Mais il vient de voler en éclats grâce au travail mené par Emma Haruka Iwao, une ingénieure de Google. À l'aide du programme "y-cruncher" sur un cluster Google Compute Engine, elle a traité 170 téraoctets de données pendant environ quatre mois. Les plus geeks et les amoureux des mathématiques s'amusent à appendre le plus de décimales possibles.

Il aura fallu 25 machines virtuelles et pas moins de 121 jours pour atteindre ce nombre! Qu'à cela ne tienne, Emma Haruka Iwao déclarait à la BBC dans des propos rapportés par Business Insider "j'aimerais essayer avec plus de chiffres". Si la performance est aussi notable qu'impressionnante, les applications concrètes semblent plus limitées.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL