Une unité de production s’arrête par sécurité — Centrale de Golfech

Xavier Trudeau
Mars 23, 2019

Mais pour deux raisons différentes.

L'atteinte d'un niveau d'eau bas dans un générateur de vapeur, suite à une opération de maintenance, a conduit à la mise en arrêt automatique du réacteur.

Le second réacteur nucléaire est, en effet, en ce moment en arrêt de tranche pour le recharger en combustibles (uranium). L'événement "n'a pas eu d'impact sur la sûreté des installations, la sécurité du personnel ni l'environnement".

Une situation qui a mobilisé les équipes d'EDF d'autant plus que le site était complétement à l'arrêt en raison de cette panne.

Ces événements se produisent une dizaine de jours après qu'un produit chimique, non radioactif, a été déversé par accident dans la Garonne, depuis la centrale.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL