17h07 Les abeilles de Notre-Dame sont sauvées

Claudine Rigal
Avril 25, 2019

Les 200 000 abeilles des ruches situées sur la sacristie de la bâtisse ont en effet survécu à la catastrophe, au grand soulagement de nombreuses personnes qui s'inquiétaient sérieusement de leur sort.

"C'était inattendu", s'étonne-t-il. "Au départ, je n'avais aucune information. Mais j'ai ensuite pu voir sur les images satellites que ce n'était pas le cas et le porte-parole de la cathédrale m'a confirmé qu'elles entraient et sortaient des ruches", a expliqué jeudi l'apiculteur Nicolas Géant, qui s'occupe d'elles.

Les quelques 200 000 abeilles qui peuplent les ruches de la cathédrale Notre-Dame ont résisté à l'incendie qui a détruit le toit de l'édifice, lundi 15 avril 2019.

Une once d'espoir!Les photos prises par différents drones montrent que les 3 ruches sont toujours en place... et...

Trois jours après le dramatique incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris, une brève éclaircie est venue éclairer le ciel gris qui a accompagné cette triste nouvelle. En Europe, au Japon, en Afrique, en Amérique, beaucoup s'interrogeaient sur ces abeilles.

Chaque ruche produit en moyenne chaque année 25 kilos de miel, vendu au personnel de Notre-Dame, qui les héberge depuis 2013.

En cas d'incendie et dès les premiers signes de fumée, les abeilles se gorgent de miel et protègent leur reine. A Paris, les toits de nombreux bâtiments se sont recouverts de ruches dans le but d'encourager la préservation des abeilles. "Elles ne possèdent pas de poumons mais le CO2 les endort", a précisé Nicolas Géant, impatient de revoir ses abeilles. Confirmation de la part des responsables du...

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL