4,5 millions d’euros de promesses de dons pour l'édition 2019 — Sidaction

Evrard Martin
Avril 9, 2019

Les trois journées de mobilisation pour fêter les 25 ans de Sidaction ont permis de récolter près de 4 503 788 euros de promesses de dons.

Le don exceptionnel d'un grand donateur anonyme a marqué cette édition, ainsi que des moments forts sur différentes chaînes télé, dont le prime time sur France 2 "Les 40 ans de Starmania: les artistes chantent pour le Sidaction". Nous avons d'ailleurs pu atteindre notre record de dons par sms. Dans une interview à TÊTU, elle détaillait, le 4 avril, l'impact des 4,4 millions de promesses de dons enregistrées en 2018: " Cela nous a permis de financer 81 associations sur l'ensemble du territoire français qui comprend l'outre-mer. Mais ils avaient ensuite plongés avec l'apparition des trithérapies et n'étaient plus que de 1,5 million en 1998, indique l'association.

Depuis 2012, il y a une " stabilité globale de la collecte aux environs de 4 millions d'euros ", précise l'association. LIRE AUSSI Dons aux associations: face à la baisse de la générosité, comment rebondir?"Nous voulons rappeler que le virus du sida est toujours là et qu'il concerne les jeunes et les moins jeunes".

Les fonds collectés ce week-end seront reversés à des programmes de recherche et de soins et à des programmes associatifs de prise en charge et d'aide aux malades, en France et à l'international. "Vingt-deux pour cent des nouveaux diagnostics de séropositivité concernent les plus de 50 ans", a déclaré à l'AFP Florence Thune. Mais ils avaient à nouveau baissé à partir de 2007. "Même cette génération, qui a vécu cette période terrible des années 1980-1990 où les gens mouraient en nombre à cause du sida, a oublié que le VIH était toujours là", s'étonne-t-elle. Et selon les derniers chiffres officiels publiés fin mars, 6.400 personnes ont découvert leur séropositivité en France en 2017, un nombre qui ne baisse plus depuis plusieurs années. L'association " met l'accent sur les jeunes car s'ils sont contaminés à 20 ans, ils devront prendre des traitements à vie", en l'état actuel de la médecine, relève-t-elle. Et, s'il est vrai qu'on vit aujourd'hui avec le virus grâce à de grands projets thérapeutiques, on n'en guérit toujours pas et le vaccin se fait toujours attendre. A noter que le 110, numéro permettant de faire des dons, sera actif jusqu'au 24 avril.

Les dons restent possibles après le Sidaction.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL