A-t-on vu un trou noir ? Des résultats inédits d'observation dévoilés mercredi

Alain Brian
Avril 10, 2019

Des conférences de presse se sont tenues simultanément dans six grandes villes du monde (Bruxelles, Washington, Taipei, Shanghaï, Santiago, Tokyo) à 15h, heure de Bruxelles, pour révéler le résultat du travail des astrophysiciens du consortium Event Horizon Telescope (EHT).

Le suspense va encore durer une petite semaine, entretenu par des pré-annonces à répétition: la première vraie photo d'un monstre galactique - un trou noir supermassif - sera diffusée la semaine prochaine, le 10 avril 2019 exactement!

Et pour cause, un trou noir est un objet céleste qui possède une masse extrêmement importante dans un volume très petit.

Event Horizon est en fait un réseau de télescope à travers le monde qui collecte des données depuis 2017 avec un objectif commun: étudier bien plus en détail le fonctionnement des trous noirs. "Nous pensons vraiment que ce que nous appelons un trou noir existe dans l'univers même si nous n'en avons encore jamais vraiment vu un", a expliqué à l'AFP Paul McNamara, responsable scientifique à l'ESA (Agence spatiale européenne) de LISA Pathfinder, un futur observatoire spatial. Revers de la médaille: ils sont invisibles. Présentes dans les nuages, elles absorbent les ondes millimétriques qui est la longueur d'onde à laquelle observent les huit radiotélescopes qui composent l'Event Horizon telescope. Selon la théorie, quand la matière est absorbée par le monstre, elle émet une lumière.

Sagittarius A*, la première des deux cibles du projet, est située à 26 000 années-lumière de la Terre. Retrouvez sur le site de La Recherche le texte de Jean-Pierre Luminet, du laboratoire d'astrophysique de Marseille, publié à l'occasion de la livraison imminente de cette image inédite d'un trou noir géant. Sa masse est équivalente à 4 millions de fois celle du Soleil. Il est situé à 50 millions d'années-lumière de la Terre, "à proximité, à l'échelle cosmique, mais 2.000 fois plus loin que Sgr A*", ajoute la collaboration.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL