Altice refuse de "céder aux demandes de Free" — Diffusion de BFMTV

Pierre Vaugeois
Avril 12, 2019

"Dans dix ans, le visionnage de la télévision via la TNT sera marginal".

Il y a quelques jours, le directeur des affaires publiques de Orange avait mis en garde Altice, et on comprend aujourd'hui mieux pourquoi.

L'opérateur estime qu'une rémunération des chaines Altice n'a pas de raison d'être L'opérateur a déjà pris les devants et a déclaré à Satellifax que les chaines BFM TV, RMC Découverte, RMC Story et BFM Business resteront bien accessibles aux utilisateurs de la TV d'Orange, quoi qu'il arrive. Alors que le dossier est désormais entre les mains du CSA, Alain Weill, PDG d'Altice France, a indiqué lors d'une conférence de presse qu'il ne "cédera pas aux demandes de Free".

L'opérateur historique a un accord en cours pour les quatre chaînes. De plus, "ce diktat est discriminatoire car Free rémunère déjà les groupes M6 et TF1", note-t-il.

Free n'est pas le seul opérateur qui rechigne à payer pour distribuer des chaînes gratuites.

En outre, Orange explique que "le modèle actuel sans rémunération de part et d'autre est équilibré et créateur de valeur pour les deux parties" et a proposé au groupe Altice de prolonger les accords existants entre les deux sociétés, sans contrepartie financière. Or, ce dernier prend fin en juillet...

Reste à savoir si Altice, qui campe sur ses positions avec Free, sera ouvert à l'argument avancé par Orange et discutera en amont pour éviter une éventuelle coupure de signal qui impactera en premier lieu les téléspectateurs. Mais pour le PDG d'Altice France, cette rémunération va dans le.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL