Amazon : des milliers de salariés chargés d'écouter les conversations des utilisateurs d'Alexa

Alain Brian
Avril 11, 2019

Dans un article, Bloomberg détaille comment des milliers de personnes employées par Amazon à travers le monde aident à améliorer l'assistant personnel Alexa... en écoutant des enregistrements audio d'appareils Echo. Chaque équipe écouterait jusqu'à 1 000 enregistrements sonores par jour pendant 9 heures pour prendre en compte toutes les améliorations possibles. L'objectif serait d'améliorer l'assistant vocal.

Bloomberg explique que les équipes qui passent en revue les conversations d'Alexa sont à la recherche de termes comme "Taylor Swift", afin d'aider l'assistant à mieux comprendre que les utilisateurs font référence à la chanteuse.

Parmi le type de clips auxquels les salariés accèdent, des requêtes mais aussi des sons enregistrés comme une femme qui chante mal sous la douche. Quand quelque chose de ce genre se produit, il leur arrive de partager ça dans une chat room interne. D'autres extraits sont parfois plus problématiques. Deux d'entre eux auraient par ailleurs affirmé avoir entendu ce qui ressemblait à une agression sexuelle. Après l'avoir mentionné à leur hiérarchie, ils ont été informés qu'Amazon ne souhaitait pas réagir à la situation. D'autant que depuis mai dernier dans l'Union européenne, le Règlement général sur la protection des données (RGPD) encadre le traitement et la circulation des données à caractère personnel."Ce n'est pas surprenant qu'Amazon demande une écoute humaine de ces conversations, analyse le spécialiste de la cybersécurité, Thomas Gayet, directeur du CERT de Digital Security". "Toutes les informations sont traitées avec la plus grande confidentialité et nous utilisons l'authentification multifactorielle pour restreindre l'accès, le cryptage des services et les audits de notre environnement de contrôle pour les protéger", a-t-il assuré. Cependant, le géant n'y précise explicitement pas que ces conversations peuvent être écoutées par des humains. Ce mot peut être modifié. Une fois qu'il est détecté, l'anneau de lumière situé au-dessus de l'enceinte devient bleu, indiquant que le périphérique enregistre et transmet une commande aux serveurs d'Amazon. Véritable succès commercial outre-Atlantique, les enceintes connectées Amazon Écho ont récemment fait leur arrivée en France. Par exemple, cette information nous aide à former nos systèmes de reconnaissance vocale et de compréhension du langage naturel. Malgré tout, les employés ont vraisemblablement accès à certaines données personnelles, dont le prénom et le nom de l'utilisateur ainsi que le numéro de série de l'assistant vocal, contrairement aux assistants d'Apple et Google.

À VOIR AUSSI - Enceintes connectées: mettriez-vous un "espion" dans votre salon?

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL