Apple travaillerait déjà sur l’iPhone 5G équipé d’une puce Qualcomm

Xavier Trudeau
Avril 17, 2019

Intel, jusqu'à présent fournisseur d'Apple en puces 4G et pressenti pour fournir celles en 5G de futurs modèles de la marque à la pomme, jette l'éponge.

Car malgré les propos rassurants d'Intel dans la presse sur la disponibilité de sa puce censée équiper l'iPhone en 5G pour 2020, voilà que la firme de Santa Clara lâche les armes: il n'y aura pas de XMM 8160, le groupe abandonne carrément les modem 5G! Le constructeur aurait même déjà démarré des tests de cette puce, en demandant à ses fournisseurs de faire de même. A priori donc, il faudra bien attendre l'année prochaine pour avoir des iPhone capables d'accrocher les réseaux 5G. Apple a utilisé les modems de Qualcomm jusqu'à l'iPhone 6s, avant de s'appuyer sur Qualcomm et Intel à partir de l'iPhone 7 et uniquement sur Intel depuis l'année dernière.

Les négociations autour de l'accord entre les deux parties, annoncé ce soir alors qu'un nouveau procès venait de s'ouvrir, a nécessité plusieurs semaines pour finaliser les détails d'après la publication.

L'accord amiable prévoit le paiement à Qualcomm par Apple d'une somme non précisée et se double d'un accord de licence de six ans effectif rétroactivement au 1er avril dernier, ajoute un communiqué commun.

De son côté, Qualcomm accusait Apple d'utiliser sans contrepartie financière des brevets dans lesquels il a investi des milliards de dollars et de s'être immiscé dans certaines de ses relations commerciales avec d'autres entreprises.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL