Attaque du Hayabusa: le Japon bombarde un astéroïde (images)

Alain Brian
Avril 6, 2019

La sonde japonaise Hayabusa2 a catapulté un projectile sur l'astéroïde Ryugu dans le but de créer un cratère pour récupérer des poussières du sous-sol de ce lointain corps céleste, a annoncé l'Agence d'exploration spatiale (Jaxa) vendredi 5 avril (en japonais). En théorie, la déflagration causée par le SCI doit créer un cratère suffisamment profond pour qu'Hayabusa puisse venir y récupérer des matériaux issus du sous-sol de Ryugu. Proche de l'astéroïde Ryugu depuis juin 2018, la sonde Hayabusa-2 a, tôt ce matin, largué son projectile, avant de se mettre à l'abri à une centaine de kilomètres de l'explosion, pour se protéger des possibles débris. D'ici deux semaines, la sonde devrait pouvoir retourner près de l'astéroïde pour prélever un échantillon du cratère artificiel formé grâce à l'explosion.

C'est une mission risquée, mais "elle est motivée par le très fort désir de voir ce qui se cache dans le sous-sol de cet astéroïde", a insisté un des responsables, Takashi Kubota.

Cette fois, Hayabusa II devait déposer sur la surface de Ryugu un engin (le SCI) contenant 14 kilos d'explosif.

Il lui a fallu trois ans et dix mois pour parvenir à destination. La sonde avait aussi largué en octobre sur l'astéroïde un petit robot franco-allemand, Mascot, qui avait travaillé plus de 17 heures pour analyser la composition du sol de ce corps rocheux primitif, dans l'espoir de mieux comprendre la formation du système solaire.

Le but ultime est de contribuer à enrichir les connaissances de notre environnement spatial "pour mieux appréhender l'apparition de la vie sur Terre", selon la Jaxa. Le satellite devrait revenir sur Terre à la fin 2020.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL