Carlos Ghosn de nouveau inculpé — Japon

Xavier Trudeau
Avril 22, 2019

L'ex-PDG de l'alliance Renault-Nissan fait face à sa quatrième mise en examen, selon plusieurs médias.

Le patron déchu de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, a été inculpé lundi au Japon pour détournement de fonds du groupe Nissan, ont rapporté la chaîne publique NHK et l'agence de presse Jiji. Ses avocats ont prévenu qu'ils déposeraient aussitôt une demande de remise en liberté. Sa garde à vue arrivait à terme ce même jour.

"Un tel manquement est totalement inacceptable et Nissan réclame des sanctions sévères et appropriées", dit un communiqué publié sur le site internet de l'entreprise.

L'argent aurait également servi à l'achat d'un luxueux bateau, d'un coût de 12 millions d'euros, baptisé "Shachou" (prononcer "shatchô", patron en japonais). Carlos Ghosn, qui clame son innocence, est retourné en prison en raison de soupçons d'enrichissement personnel, à hauteur de cinq millions d'euros, au détriment de Nissan.

Rien ne s'arrange pour Carlos Ghosn.

Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, doit rencontrer les deux chefs d'Etat cette semaine au cours d'une tournée dans six pays, en amont de l'organisation du G20 dans l'archipel. "Ce qui aurait dû se régler en conseil d'administration est devenu une affaire judiciaire". "Ils pensent qu'une partie de cette somme aurait été transférée à la société Beauty Yachts détenue par son épouse Carole Ghosn et basée dans le paradis fiscal des Iles vierges britanniques." .

Le naguère tout-puissant PDG, qui a hissé Renault-Nissan-Mitsubishi Motors au sommet, avait déjà été inculpé à trois reprises. Deux mises en examen concernent des déclarations inexactes de revenus sur les années 2010 à 2018, dans des documents remis par Nissan aux autorités financières, et une autre un abus de confiance. Il est notamment accusé d'avoir tenté de faire couvrir par le constructeur des pertes sur des investissements personnels lors de la crise de 2008. Il devra le cas échéant s'acquitter d'une deuxième caution.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL