Deux immeubles s'effondrent dans une favela — Brésil

Claudine Rigal
Avril 15, 2019

Cinq corps ont été retirés des décombres et deux autres personnes envoyéees à l'hôpital, a-t-on indiqué de même source en précisant travailler "sur la possibilité de 17 personnes disparues".

Deux immeubles se sont effondrés dans une favela de Rio.

Au moins sept personnes sont mortes dans l'effondrement de deux immeubles à Rio de Janeiro au Brésil à la suite des pluies diluviennes en cours dans le pays.

Les immeubles de quatre étages désaffectés se sont effondrés vendredi dans le quartier montagneux d'Itanhanga, une région durement touchée par les récentes pluies diluviennes et les inondations qui s'en sont suivies.

Des membres de la défense civile, des pompiers, des chiens entraînés et des drones ont poursuivi la recherche de survivants. On compte également un nombre indéterminé de disparus, ni les pompiers, ni les voisins n'étant en mesure de communiquer un chiffre précis.

Le drame a eu lieu vendredi à Muzema, quartier populaire de l'ouest de Rio contrôlé par des milices para-policières, où de nombreux bâtiments ont été construits illégalement, sans aucun respect des normes de sécurité.

"J'attends des nouvelles de mes deux soeurs et de mon beau-frère", qui se trouvaient dans un des appartements au moment de l'effondrement, a déclaré Francisco Ferreira, âgé de 40 ans, qui réside à proximité. De nombreux quartiers pauvres de l'ouest de Rio sont sous la coupe de milices qui s'approprient des bâtiments et en assurent la gestion. Profitant de l'absence de l'Etat, ces groupes dominent le territoire et se financent en assurant clandestinement des services tels que l'électricité, les transports, la vente ou la location d'habitations.

L'information est venue de Suède, dimanche matin.

Du mazout s'est accidentellement déversé hors d'une citerne lors de son.

L'ancien dépôt souterrain de munitions de Mitholz, dans l'Oberland bernois, .

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL