Douze enfants atteints du cancer dans un village, l'inquiétude s'installe — Loire-Atlantique

Evrard Martin
Avril 2, 2019

En l'espace de quatre, neuf enfants ont été atteints du cancer à Sainte-Pazanne, un village en Loire-Atlantique.

L'ARS a "saisi Santé publique France pour mener l'enquête épidémiologique" dont les premiers résultats seront rendus à l'automne 2019, a déclaré l'Agence régionale de santé Pays de la Loire dans un communiqué.

A ce jour, trois enfants sont décédés, quatre sont encore sous traitement lourd et deux enfants sont en rémission.

Depuis 2015, une commune de 6.500 habitants a connu neuf cas de cancers pédiatriques sur des enfants et adolescents de 3 à 19 ans. Une investigation est alors menée et conclue "à un excès de cas de leucémies sur 2 ans parmi les enfants de moins de 15 ans, par rapport aux données observées au cours des années précédentes sur ce même secteur", indique l'ARS.

Ces trois derniers cas n'ont pas encore été officiellement déclarés par l'Agence régionale de santé (ARS) des Pays de la Loire, à qui le collectif a transmis ces informations. Le diagnostic évolue en août 2017, lorsque "de nouvelles analyses évoquent une leucémie aiguë lymphoblastique".

Une autre maman, dont le fils de 11 ans est décédé, témoigne: " On s'interroge, forcément, sur ce qu'on mange, les perturbateurs endocriniens, les produits d'entretien de la maison. Il y a eu deux cas en 2015, puis de nouveau d'autres cas en 2017.

Ces trois enfants demeurent dans le secteur proche de Sainte-Pazanne. Du côté de ce collectif, l'annonce de l'ouverture d'une enquête a été très favorablement accueillie: "Nous sommes très contents de cette annonce, il s'agit pour nous d'une première victoire". "Les équipes d'épidémiologistes vont immédiatement débuter les investigations et études nécessaires", a confirmé à l'AFP Santé publique France, précisant que "les travaux de l'agence seront rendus publics".

Cette saisine par l'ARS Pays de la Loire fait suite à la demande de familles de cette commune de 6500 habitants, inquiètes de constater l'apparition depuis décembre 2015 de plusieurs cas de cancers pédiatriques, causant trois décès. D'ici là, une réunion publique sur le sujet doit se tenir ce jeudi 4 avril à Sainte-Pazanne.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL