Éducation : les enseignants en grève contre la loi Blanquer

Xavier Trudeau
Avril 6, 2019

La réforme doit être examinée devant le Sénat début mai.

Quelque 36 000 enseignants d'écoles maternelles et élémentaires, de collèges et lycées, selon le ministère de l'Intérieur, ont défilé samedi en France à l'appel des cinq principaux syndicats de l'Éducation pour protester contre " la loi Blanquer " et la réforme du lycée. "Vous imaginez un directeur pour plusieurs écoles?, demande une mère".

Dans sa lettre de mercredi, Jean-Michel Blanquer déclare que les EPSF dépendront de "l'accord de la municipalité et du conseil d'école" et reposeront donc sur le volontariat.

Jeudi, plusieurs organisations dont le syndicat étudiant Unef, le syndicat lycéen UNL et plusieurs syndicats (Snesup-FSU, Sgen CFDT, FO, Sud...) appellent aussi à une " journée nationale de mobilisation " contre la hausse des frais de scolarité pour les étudiants étrangers.

Le 19 mars, près d'un quart des instituteurs battaient le pavé, une proportion significative. Ce jeudi, ils étaient un peu moins nombreux mais avec une très forte mobilisation à Paris, un élément symboliquement fort.

Ce syndicat note des disparités régionales dans son décompte: 70% de grévistes à Paris, 50% en région parisienne, 40% à Toulouse et Nantes etc. Le rectorat de Paris indique de son côté 37% de grévistes dans les écoles de la capitale.

Plusieurs lycées béarnais (Lescar, Saint-John-Perse, Oloron, Orthez...), où "beaucoup ne croient plus" aux vertus de la grève, vont désormais organiser, chaque mardi midi, des mobilisations ponctuelles pour informer sur leur situation.

Jean-Michel Blanquer déplore "les bobards" qui circulent selon lui à propos de sa loi mais a donné plusieurs signes d'ouverture aux syndicats, ont indiqué à l'AFP plusieurs sources.

"On continue de mobiliser pour peser sur la rédaction, voire l'abandon, de ce projet de loi", explique Régis Metzger, co-secrétaire général du SNUipp-FSU.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL