Entreprises et grandes fortunes se mobilisent pour la reconstruction de Notre-Dame

Pierre Vaugeois
Avril 17, 2019

Une souscription nationale, des cagnottes à la pelle, des dons de grosses fortunes et peut-être bientôt une conférence de donateurs. La Fondation Bettencourt Schueller, avec le soutien exceptionnel de la famille Bettencourt Meyers, vient d'annoncer un don de 100 millions d'euros, tout comme le Groupe l'Oréal.

Montant du don: 10 millions d'euros "pour la restauration de la flèche, symbole de la cathédrale" qui est tombée dans l'incendie de lundi.

Martin et Olivier Bouygues ont annoncé donner 10 millions d'euros via leur holding familiale, SCDM. Friedrich Merz, de la CDU (conservateurs), suggère que l'Allemagne lève des fonds pour Notre-Dame.

" Nous la rebâtirons ", a dit le président Macron hier soir devant le brasier qui ravageait Notre-Dame, fleuron de l'architecture gothique et monument le plus visité de France. "L'ensemble des œuvres d'art qui étaient dans la partie "trésor", [ont été sauvées]". Une collecte nationale est prévue à cet effet ce mardi par la Direction patrimoine. L'organisme a promis de ne prélever aucun frais sur les dons.

Parmi les donateurs, figurent de nombreuses associations, fondations et entreprises.

Le PDG du groupe Total Patrick Pouyanné a annoncé sur Twitter que le groupe, qui se présente comme le "premier mécène de la Fondation du patrimoine", allait faire un "don spécial" de 100 millions d'euros. La société assure également une "visibilité nationale et internationale" aux appels à la souscription grâce à ses emplacements publicitaires.

La maire de Paris Anne Hidalgo a proposé mardi de tenir dans la capitale "une conférence internationale des donateurs" en vue de la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame. Les premières fortunes de France mettent la main à la pâte et la région Ile-de-France a débloqué 10 millions d'euros en urgence. Bloomberg indique que son "rival, la famille Arnault, a répondu quelques minutes plus tard avec un engagement de 200 millions d'euros".

L'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris a été totalement éteint ce mardi matin.

Depuis la loi Aillagon de 2003, les entreprises qui investissent dans la culture peuvent déduire 60% de leurs dépenses en faveur du mécénat (66% de réduction d'impôt sur le revenu pour les particuliers), avec la possibilité de bénéficier d'un échelonnement de l'avantage fiscal sur cinq ans, dans une limite de 25% du don. L'élan de solidarité dépasse d'ores et déjà les frontières françaises.

Le chef de l'Etat a assuré: "Cette cathédrale, nous la rebâtirons".

La milliardaire brésilienne Lily Safra a fait un "don important", a également affirmé à l'AFP Stéphane Bern, chargé de la mission du patrimoine, sans dévoiler de montant.

Henry Kravis, co-fondateur du fonds d'investissement américain KKR, et son épouse Marie-Josée Kravis, "attristés par l'incendie", vont contribuer "dès à présent" à hauteur de 10 millions de dollars (8,85 millions d'euros).

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL