Est-ce la fin des 12 Coups de Midi — Affaire Quesada

Pierre Vaugeois
Апреля 17, 2019

Ce lundi 15 avril dans Touche pas à mon poste, les chroniqueurs ont longuement réagi à la première interview télévisée de Jean-Luc Reichmann après l'affaire Christian Quesada.

Près de trois semaines se sont écoulées depuis la mise en examen de Christian Quesada pour "corruption de mineur" et "détention et diffusion d'images pédopornographiques", le 27 mars dernier. "Ils m'ont dit: "Jean-Luc, on a besoin de gens comme toi, parce que ta voix, elle n'est pas dix fois, pas cent fois, elle est mille fois plus forte, car les messages que tu feras passer sur TF1, notamment concernant les victimes dont on ne parle jamais, seront mille fois plus entendus que les nôtres". C'était une fierté de se dire que c'était un exemple", regrette Jean-Luc Reichmann. A cela, il a répondu: " Non, mais évidemment! "C'est un emmerdeur, un personnage sulfureux et un manipulateur extraordinaire", a-t-il ajouté auprès du quotidien, précisant avoir " blacklisté " Christian Quesada de son émission. "Quelle horreur, quel dégoût, j'ai envie de vomir ".

"On parle beaucoup d'un individu, et pas de victimes, pas d'enfants". On sait en effet que Jean-Luc Reichamnn est très impliqué dans la cause des enfants victimes d'abus.

Selon Télé-Loisir, la production " réfléchit à d'autres règles de recrutement pour éviter une nouvelle affaire", il semblerait qu'à l'avenir chaque personne qui se présentera au casting devrai fournir une attestation sur l'honneur. Et de poursuivre: "Aujourd'hui, imaginez-vous la prudence, la prévention que nous nous devons de faire, nous les médias!"

"Vous imaginez pour moi la blessure d'avoir mis quelqu'un comme ça en avant?".

D'autres rapports

Discuter de cet article