Falcon Heavy est en route vers l'espace

Alain Brian
Avril 12, 2019

"Report de la tentative de lancement de Falcon Heavy d'aujourd'hui; prochaine fenêtre demain, le 11 avril", a tweeté SpaceX. La trajectoire a l'air bien.

Falcon Heavy, qui s'est détachée de son pas de tir à Cap Canaveral (Floride) à 18 h 36 heure locale, doit placer le satellite Arabsat-6A (qui pèse six tonnes) en orbite géostationnaire, à 36 000 km de la Terre. Cette opération doit intervenir environ 34 minutes après le décollage.

L'objectif de la société américaine SpaceX était également de récupérer les trois boosters de la fusée. Le booster central a quant à lui profité de la plateforme " Of Course I Still Love You", stationnée dans l'océan Atlantique, pour revenir parmi nous, comme le détaillait un communiqué de presse officiel publié par le groupe.

Ce vol illustre la faculté de SpaceX à mettre en orbite terrestre avec la Falcon Heavy des charges deux fois plus lourdes que la plus grosse fusée existant actuellement dans la flotte spatiale américaine - la Delta 4 Heavy de United Launch Alliance (ULA), concurrent de SpaceX et partenaire de Lockheed Martin et Boeing.

La société d'Elon Musk espère ainsi décrocher auprès du Pentagone une troisième "mission spatiale de sécurité nationale" et des contrats valant plusieurs milliards de dollars.

La récupération du lanceur sur la barge avait échoué.

Elle est constituée de l'équivalent de trois fusées Falcon 9, attachées ensemble pour tripler la poussée au décollage.

Pour ce qui est des vols commerciaux, d'autres clients devraient suivre, assure l'entreprise spatiale sur son site internet: deux opérateurs privés de satellites, Inmarsat et Viasat, et l'armée de l'air américaine. SpaceX récupère en effet régulièrement le premier étage de son lanceur afin de le réutiliser pour réduire nettement les coûts de lancement.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL