Jardim détruit la VAR, l'arbitrage et les entraîneurs de L1 — ASM

Solenn Plantier
Апреля 15, 2019

D'habitude si rond et pas connu pour ses coups de gueule, Leonardo Jardim a présenté un tout autre visage ce samedi en conférence de presse après le nul face à Reims (0-0). Restant sur quatre matches sans succès, le club de la principauté reste bloqué au seizième rang du championnat.

"Aujourd'hui, il s'est passé des choses graves". Le plus grave, c'est l'arbitre qui siffle faute contre nous (.) J'ai participé à la réunion de la LFP pour la VAR avec Rudi Garcia. Sur les ralentis diffusés, il semble évident que Jovetic a été victime de la faute du Rémois et on peut comprendre la frustration de Jardim, qui va devoir probablement se passer de son joueur pour cette fin de saison.

Le Portugais ne comprend pas la VAR. On nous a dit qu'en cas de doute l'arbitre doit être appelé pour consulter les images. Ce soir, il y a deux mains décollées sur une tête de Falcao et une tentative de Jemerson. A chaque fois dans la surface. "Et il n'y a même pas de questionnement", a-t-il constaté, avant de donner son avis sur les erreurs contre Monaco. C'est une question de justice également. Le film de Monaco - Reims Les faux pas de ses concurrents du bas du classement le laissent à une distance confortable de la zone rouge (sept points d'avance sur Dijon, 18e), mais Monaco pourra nourrir des regrets au regard de sa domination (27 tirs, 18 corners). Le maintien ne semble donc pas si loin. Monaco souffre-t-il d'un manque de respect?

D'autres rapports

Discuter de cet article