L'Afsca rappelle des fromages pour possible présence de bactérie Listeria

Claudine Rigal
Avril 13, 2019

Plusieurs cas de listériose ont été relevés récemment chez des consommateurs des fromages des marques Beillevaire et Reflet de France. Les ministères de la Santé et de l'Agriculture ont décidé mercredi qu'il fallait retirer de la vente ces produits fabriqués sur le site de cette société installée à Saint-Siméon (Seine-et-Marne).

Désormais, "les investigations épidémiologiques, environnementales et de traçabilité alimentaire se poursuivent afin de préciser l'origine de la contamination".

A noter: la listériose reste sans gravité excepté pour la femme enceinte qui doit éviter de consommer des fromages autres que pasteurisés, de la charcuterie artisanales et les produits de la mer crus. Les crèmes et fromages concernés ont été commercialisés jusqu'au 9 avril au rayon libre-service et au rayon traditionnel de différentes enseignes nationales et dans des magasins de vente au détail.

Les codes de ces produits sont: FR 77 432 001 CE et FR 77 436 001 CE. Sont concernés des crèmes en vrac et fromages de type brie, coulommiers, chevru, châtel, Marquise, Saint-Siméon, Vignelait, Bayard, Jean de Brie, brillat-savarin, Crème de France, Explorateur, Morin, Fromage à la truffe d'été, Le Coeur de la fromagère et orvannais, commercialisés sous la marque Société Fromagère de la Brie ou Loiseau.

Des Coulommiers, du Camembert bleu d'Auvergne, du Crémeux au poivre ou encore du Brillat-Savarin ou de la Boule de raisin. Le délai d'incubation peut aller jusqu'à huit semaines.

Si vous avez consommé l'un de ces produits et que vous souffrez de "fièvre, isolée ou accompagnée de maux de tête, et des courbatures", consultez votre médecin traitant et informez-le de la situation.

Ne prenez pas de risques.

Suite à l'identification de plusieurs cas de listériose, dans l'Hexagone, après la consommation de produits de la société Fromagère de la Brie, un retrait de la vente et un rappel de nombreux produits est opéré.

Les enseignes ayant distribué ces produits sont tenues d'informer leurs clients, soulignent les ministère de la Santé et de l'Agriculture dans leur communiqué.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL