Le pétrole recule après le bond des stocks de brut américains

Xavier Trudeau
Avril 7, 2019

Les cours du pétrole (-0,08 % à 62,38 dollars pour le baril de WTI; +0,22 % à 69,44 dollars pour le baril de Brent) sont pratiquement stables au lendemain d'une hausse inattendue des stocks hebdomadaires de brut aux Etats-Unis. Hier vendredi, le baril de Brent, référence pour le pétrole algérien, a terminé la semaine à 70,39 dollars, son plus haut niveau depuis novembre dernier.

A New York, le baril de WTI pour le contrat de mai a perdu 12 cents à 62,46 dollars.

Les discussions qui ont repris à Washington pour résoudre la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine progressent, selon des informations du "Financial Times".

Par ailleurs, l'activité dans les services en Chine a connu en mars sa plus forte accélération depuis 14 mois à 54,4, selon un indice indépendant annoncé mercredi, un signal encourageant sur la stabilisation économique du géant asiatique.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole et son partenaire russe se sont de nouveau engagés à réduire leur production durant le premier semestre 2019 dans un accord dont certains anticipent le prolongement jusqu'à la fin de l'année.

Le marché de l'or noir attendait enfin les données officielles de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) sur les stocks américains, qui seront publiés en cours de séance.

Les stocks de brut ont augmenté de 7,24 millions de barils à 449,52 millions alors que les économistes et analystes interrogés par Reuters attendaient en moyenne une baisse de 425.000 barils.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL