Le pétrole s'approche des 70 dollars | Brèves

Xavier Trudeau
Avril 7, 2019

Les cours du pétrole ont terminé en hausse vendredi sur le marché new-yorkais Nymex, soutenus par de bons indicateurs économiques aux Etats-Unis et les craintes d'une escalade du conflit en Libye qui pourrait perturber la production du pays.

Les cours du brut ont cédé un peu de terrain après la publication de ces chiffres, celui du brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) revenant à 62,15 dollars après un pic à 62,99 dollars tandis que le Brent se repliait sous 69 dollars après avoir frôlé le seuil des 70 dollars.

Le contrat de juin sur le Brent a pris 9 cents (0,13%) à 69,40 dollars le baril.

Lors de la semaine achevée le 29 mars, les réserves commerciales de brut ont augmenté de 7,2 millions de barils pour s'établir à 449,5 millions, selon les données publiées mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA).

"Les statistiques sur la production hebdomadaire sont généralement le reflet des anticipations des autorités américaines sur la production future".

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole et son partenaire russe se sont de nouveau engagés à réduire leur production durant le premier semestre 2019 dans un accord dont certains anticipent le prolongement jusqu'à la fin de l'année. Sur l'ensemble de la semaine, le WTI a pris plus de 5%, pour sa cinquième semaine de hausse d'affilée, et le Brent a gagné près de 3%, pour sa sixième semaine consécutive de progression. Dernièrement focalisé sur l'Iran et le Venezuela, tous deux sous le coup de sanctions américaines, le marché s'est aussi tourné récemment vers Tripoli.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL