Les clubs français enterrent l'idée d'un sélectionneur étranger — Rugby

Solenn Plantier
Avril 14, 2019

A la question posée, sous la forme d'un e-mail envoyé à l'adresse officielle de chaque club: "Seriez-vous d'accord avec la nomination d'un sélectionneur étranger à la tête du XV de France Masculin?"

Les clubs français, consultés par "référendum" par la Fédération française de rugby (FFR), se sont déclarés opposés à 59% à l'idée d'un sélectionneur étranger pour le XV de France. Ce vote devrait entériner les discussions entamées par Bernard Laporte avec d'autres coachs étrangers: "Je respecterais l'avis des clubs ", répète-t-il depuis plusieurs semaines.

Aujourd'hui naturalisé et détenteur d'un passeport français, Alivereti Raka (24 ans), l'ailier supersonique de l'ASM Clermont-Auvergne, postule pour une place sur la liste des Bleus retenus pour la prochaine Coupe du monde au Japon (20 sept. -2 nov.). Pour autant, les deux camps sont partagés: ce jeudi 11 avril 2019, à 14 heures, 50,6% des participants étaient contre la nomination d'un sélectionneur étranger, contre 49,4% pour. Entre les paroles et les actes, il y a parfois un pas difficile à franchir.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL