Les leaders sud-soudanais achèvent leur retraite spirituelle au Vatican

Claudine Rigal
Avril 13, 2019

Dans une scène inédite jamais abritée dans les bureaux du Saint Siège, au Vatican, le pape François s'est livré à un acte d'humilité afin d'encourager les dirigeants du Soudan du Sud à la paix. "Il y aura des luttes entre vous, mais qu'elle restent dans le bureau; devant le peuple, unissez vous les mains!", a lancé après une prière commune le pape argentin, avant de s'agenouiller devant Salva Kiir et Riek Machar pour leur embrasser les pieds.

Le chef de l'Etat, Salva Kiir, et son rival Riek Machar ont passé une "retraite spirituelle" de 24 Heures au Vatican.

"Malgré cinq années de guerre, le pape François veut croire encore en la paix". "Dans cette optique, le successeur de Pierre a appelé les responsables politiques à se faire " artisans de paix, dans un esprit de fraternité et de solidarité ". "Je vous le demande du fond du cœur", a-t-il déclaré.

" Nous rendre conscients de notre énorme coresponsabilité pour le présent et l'avenir du peuple sud-soudanais". Il " exprime le désir ardent de justice, de réconciliation et de paix " d'une population épuisée par les conflits.

Le pays a sombré dès 2013, soit deux ans après son indépendance du Soudan, dans une tragique guerre qui a fait des milliers de morts et des millions de déplacés.

Le Soudan du Sud compte près de 60% de chrétiens (dont 40% catholiques) et différentes religions traditionnelles d'Afrique. Le dernier signé en septembre 2018, à Khartoum, devrait entrer en application en mai prochain.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL