Martin Winterkorn, ex-PDG de Volkswagen, inculpé de fraude en Allemagne — Dieselgate

Xavier Trudeau
Апреля 17, 2019

Selon le parquet, Martin Winterkorn est inculpé de fraude aggravée, abus de confiance et infraction aux lois sur la concurrence parce qu'il n'a pas agi une fois qu'il était devenu clair, le 25 mai 2014, que des moteurs diesel avaient été manipulés grâce à des logiciels illicites permettant de rendre indétectables les excès de gaz polluants.

Martin Winterkorn et quatre autres dirigeants du Groupe Volkswagen ont été mis en accusation ce matin par un tribunal de Braunschweig, dans le nord de l'Allemagne. Ceux-ci détectaient les phases de test des phases de roulage " dans la vraie vie " pour basculer le moteur entre un mode dépolluant et un mode moins filtré (et donc polluant). Réagissant à cette information, Volkwagen a estimé qu'il s'agissait du résultat " d'investigations contre des individus sur lesquelles Volkswagen ne souhaite pas se prononcer " rapporte Europe 1.

Le parquet a par ailleurs rappelé que l'enquête visant " 36 autres " personnes se poursuivait.

L'échappement d'une Passat Bluemotion censée fonctionner au "diesel propre" comme se plaisait à dire Volkswagen dans sa publicité.

Martin Winterkorn est ingénieur de formation, il a dirigé Volkswagen de 2007 à 2015 et il se vantait de connaître "chaque boulon" de ses modèles. Volkswagen assure à l'inverse qu'une poignée d'ingénieurs a organisé la tricherie à l'insu de leurs supérieurs, et que les informations connues des dirigeants ne les obligeaient pas à s'adresser aux marchés.

Depuis 2015, les deux successeurs de M. Winterkorn ont tenté de tourner la page de ce scandale, qui a secoué le constructeur et avec lui toute la branche automobile allemande, fleuron industriel du pays.

Confronté aux limites strictes d'émissions à partir de 2020 et pour redorer l'image du premier constructeur mondial, Herbert Diess, aux commandes depuis près d'un an, s'est lancé dans un ambitieux virage vers la voiture électrique. La facture pour le groupe s'élève déjà à près de 30 milliards d'euros et en Allemagne, le procès de Brunswick est en cours contre les actionnaires, tandis qu'une requête rassemblant 41'000 clients a été lancée.

D'autres rapports

Discuter de cet article