Pérou : l'ex-président Alan Garcia s'est suicidé juste avant son arrestation

Claudine Rigal
Avril 18, 2019

Il s'est éteint plus tard dans la journée. Au Pérou, l'ancien président Alan Garcia s'est suicidé ce mercredi à Lima, un geste désespéré alors que la police arrivait à son domicile pour l'interpeller. L'établissement avait évoqué une "blessure par balle à la tête" et le ministère de la Santé avait ajouté qu'il se trouvait dans "un état critique". L'entreprise a notamment reconnu avoir versé 29 millions de dollars de pots-de-vin au Pérou entre 2005 et 2014.

Il fait partie des quatre ex-présidents péruviens dans le collimateur de la justice. L'ancien président Alan Garcia (1985-1990, 2006-2011) avait, quant à lui, tenté d'obtenir l'asile politique auprès de l'ambassade d'Uruguay, qui le lui avait refusé.

Le parquet péruvien soupçonne Alan Garcia et 21 autres personnes d'avoir fait en sorte que l'entreprise néerlandaise ATM Terminals remporte en 2011 une concession portuaire alors qu'il était président.

Alan Garcia était soupçonné de corruption.

Ces dernières semaines, l'ancien dirigeant s'était défendu en affirmant " qu'il n'existait aucune dénonciation, preuve ou transfert (d'argent) qui (le) lierait à un quelconque fait répréhensible et encore moins avec l'entreprise Odebrecht où à un de ses chantiers ".

M. Kuczynski avait été arrêté mercredi dernier et placé en détention provisoire. L'actuel chef de l'opposition, Keiko Fujimori, est également en détention provisoire pour avoir reçu 1,2 million de dollars US (près de 700 millions de Francs CFA) en pots-de-vin, encore d'Odebrecht.L'ex-leader Pedro Pablo Kuczynski a été transporté à l'hôpital pour hypertension mercredi, quelques jours seulement après son arrestation en lien avec les accusations portées contre Odebrecht.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL