Psychiatrie : Agnès Buzyn nomme un délégué ministériel

Evrard Martin
Апреля 17, 2019

Agnès Buzyn, ministre de la Santé, a annoncé mercredi soir la nomination du professeur Frank Bellivier comme délégué interministériel à la psychiatrie.

Le chef du service psychiatrie du groupe hospitalier Saint-Louis, Lariboisière et Fernand Widal, à Paris, a une "ambition" pour ces "pathologies lourdement handicapantes": améliorer 'l'accès aux soins, la diversité des parcours, pouvoir faire bénéficier à nos patients des dernières avancées en matière de prise en charge en ce qui concerne les soins et de prise en charge médico-sociale et sociale. Face à cette situation, les 50 millions d'euros promis au secteur de la psychiatrie le 21 décembre 2018 par la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn n'ont pas calmé l'inquiétude et la colère des soignants.

A l'hôpital, où choquent le recours excessif à la contention et à l'isolement, les locaux délabrés, les chambres surchargées, la mauvaise prise en charge du risque suicidaire ou encore le trafic de drogue découvert par un journaliste, infiltré comme agent d'entretien à Rennes.

Problème: le financement des établissements psychiatriques est inégal selon les régions et les budgets dédiés à la psychiatrie ne sont pas toujours intégralement alloués aux services psychiatriques des hôpitaux généraux, critiquent des médecins. Fin février, Emmanuel Macron avait affirmé avoir demandé "une initiative de grande ampleur" pour la psychiatrie, avec l'objectif d'apporter une réponse "à l'automne".

D'autres rapports

Discuter de cet article