Québecor brouille TVA Sports: Bell offre Sportsnet sans frais

Pierre Vaugeois
Avril 11, 2019

Avez-vous remarqué cette semaine, notamment durant La voix, un bandeau s'afficher au bas de votre écran indiquant notamment "Bell a décidé de vous pénaliser "?

Le CRTC ordonne à Québecor de continuer à fournir le signal de TVA Sports aux abonnés de Bell Télé.

Au coeur du conflit se trouve le montant que Bell paie pour pouvoir diffuser le signal de TVA Sports qui se chiffre à 3,59$ tandis que les autres distributeurs ont accepté de payer 5$.

Pour répliquer, Bell a offert à ses abonnés touchés par cette coupure les trois chaînes de Sportsnet sans frais supplémentaires, s'assurant ainsi qu'ils puissent écouter le hockey des séries éliminatoires malgré tout. Une source de TVA a mentionné à DansLesCoulisses que Pierre-Karl Péladeau en a assez d'éponger des pertes et qu'il est maintenant "all-in" pour sauver la chaîne.

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes avertit également qu'il est " prêt à utiliser les moyens à sa disposition pour appliquer sa réglementation", ce qui signifie qu'il pourrait assortir sa décision d'une ordonnance en vertu de l'article 12 de la Loi sur la radiodiffusion. "Québecor déplore que Bell refuse de verser des redevances d'abonnement proportionnelles aux parts de marché des chaînes spécialisées appartenant au Groupe TVA, aux prises avec des difficultés financières en raison d'un système de redevances jugé obsolète et inéquitable ", selon TVA Sports.

De leur côté, les grands patrons de Bell estime que les tactiques de PKP pour faire avancer le débat sont tout simplement illégal. Nous avons toujours négocié de bonne foi et nous invitons Québecor à en faire de même.

Dans une lettre envoyée aux parties, le secrétaire général du CRTC, Claude Doucet, précise que " le fait de retirer les signaux ou d'interférer de quelque façon que ce soit avec ceux-ci [.] de manière à empêcher les Canadiens de profiter de la programmation " équivaudrait à porter atteinte aux modalités d'acheminement prévues dans la réglementation.

Bell a ce matin soumis une demande au CRTC demandant de régler le différend par voie d'arbitrage. C'est ce que les abonnés devront constater eux-mêmes ce soir.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL