Quand Cyril Hanouna fait censurer un article du "Parisien"

Pierre Vaugeois
Avril 11, 2019

Une information qui, selon Le Parisien, "inquiéterait" les salariés du groupe qui redouteraient de partager leur lieu de travail avec Cyril Hanouna et ses chroniqueurs.

"Suite à l'intervention par SMS de Cyril Hanouna, directement auprès de la rédactrice-en-chef adjointe du service Spectacles/Loisirs, ce papier a été dérubriqué du Web et déprogrammé de sa publication dominicale", explique le communiqué, que vous pouvez retrouver dans son intégralité dans notre vidéo en tête d'article.

Sous couvert d'anonymat, certains d'entre eux racontent ainsi comment ils n'en dorment plus la nuit, craignant que l'animateur star ne s'immisce encore davantage dans la gestion de C8.

"C'est un choix d'ordre professionnel et non de la censure", assume la rédactrice en chef adjointe, Maguelone Bonnaud, qui reconnaît avoir été sollicitée par Cyril Hanouna alors qu'elle n'était pas au journal. Un représentant du personnel confie, par exemple: "Plus ça va et plus Hanouna est gonflé d'arrogance". La question se pose depuis le week-end dernier, après que dans une série de tweets, Cyril Hanouna s'en soit pris nommément à un journaliste du quotidien. Selon le quotidien, "Baba" aurait fait pression afin de faire "retirer un article de la version papier" du journal, provoquant la colère de ses journalistes. "Mais des articles non complaisants à son égard, quand ils étaient étayés, on en a publié plein." .

Un article qui n'a visiblement pas plu à Cyril Hanouna.

"Des personnalités qui appellent un journaliste pour dire qu'après cela plus rien ne sera comme avant, c'est très classique, abonde auprès de Libération Stéphane Albouy, directeur de la rédaction du Parisien". Il est même carrément remplacé par un autre sujet dédié à la chaîne RMC Découverte.

"Dans son message, Cyril Hanouna menace de ne plus "rien faire avec le Parisien" et de "prévenir la famille propriétaire du canard qui a toujours été cool" avec lui", détaillent ainsi les syndicats dans un communiqué envoyé en interne et repris par Libération, lesquels évoquent encore un "grave dysfonctionnement mettant en cause l'indépendance de toute la rédaction". A l'heure où nous écrivons ces lignes, cet article est bien consultable. "Cela aurait été un problème s'il avait été dépublié". Les syndicats précisent que " Cyril Hanouna, via sa société de production H2O, a activement participé à la coproduction de la dernière soirée de cérémonie des Etoiles du Parisien diffusée sur C8 ". "Le principe du contradictoire est respecté et l'article ne semble pas particulièrement malveillant", souligne Libération, qui rappelle que le directeur général de Canal+, Gérald-Brice Viret y est interviewé. "Allez sans rancune, et si on déménage, je t'appellerai, tu feras les cartons" avait-il conclu, moqueur. De quoi passer l'envie d'écrire un article corrosif sur l'animateur de C8?

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL