Régularité des trains. Une mauvaise année 2018

Xavier Trudeau
Avril 22, 2019

Concernant le train, la grève perlée du 3 avril au 28 juin 2018 ainsi que les aléas climatiques (période caniculaire du 24 juillet au 8 août et des intempéries en octobre et novembre) affectant les infrastructures expliquent les principaux retards.

AIR. L'AQST constate aussi une augmentation des annulations et des retards dans le secteur aérien en 2018, " à l'exception notable du long-courrier, qui atteint son meilleur niveau de ponctualité depuis 2012 ": 18,2% des vols intérieurs ont été en retard l'an dernier, 24,1% des moyen-courriers et 24% des long-courriers. Seuls les transports en Île-de-France s'en sortent.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 19/04/2019 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1.

Les trains ont aussi été fort peu ponctuels l'an dernier: 17,8 % des TGV ont, par exemple, été en retard en 2018, contre 15,4 % et 11,5 % les deux années précédentes. Au contraire, les lignes Paris-Nancy et Paris-Lyon ont été les plus ponctuelles. Autrement dit, un train sur six n'arrive pas à l'heure. Les gares parisiennes sont saturées et les pannes fréquentes sur le réseau classique, qui est emprunté par les lignes à grande vitesse sur certains tronçons.

Ce sont les passagers de la ligne Le Mans-Montparnasse qui ont connu le plus de retards, devant Chambéry-Paris et Saint-Pierre des Corps-Paris.

Les situations sont cependant différentes selon les régions. Cependant, le bilan 2017 n'était guère plus reluisant avec près de 25% de retard sur la ligne. La liaison où les trains arrivent le plus à l'heure est la liaison Montparnasse-Granville, avec " seulement " 9% des trains en retard.

Les chiffres sont plus stables pour les trins régionaux, hors Ile-de-France. En moyenne, en région, 9.6% des TER affichent des retards sur leurs trajets en 2018 contre 9.1% en 2017. Selon le document, le trafic du RER A et B s'est amélioré, notamment grâce à une refonte des horaires.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL