Rougeole. New York va obliger à la vaccination dans certains quartiers

Evrard Martin
Апреля 15, 2019

Ces derniers mois, quelques 285 cas de rougeole ont en effet été enregistrés à New York alors que la maladie avait quasiment disparu du pays (avec seulement 86 cas en 2016). "Il n'y a pas de place pour la désinformation quand il s'agit de protéger nos enfants".

Depuis le 9 avril, l'état d'urgence sanitaire a été déclaré dans certains quartiers de New-York, notamment celui de Williamsburg à Brooklyn, frappés par une résurgence de la rougeole.

Selon lui, une façon efficace de faire en sorte que le vaccin soit unanimement admis serait d'éduquer les enfants dès le primaire, de façon à ce qu'ils en comprennent les bienfaits et l'importance. "Ils fonctionnent", a rappelé le maire sur Twitter.

Dans la foulée, l'agence fédérale de contrôle et de prévention des maladies (CDC) a renforcé sa riposte à la rougeole en mobilisant une équipe plus nombreuse centrée sur la flambée de l'épidémie qui a touché 465 personnes dans le pays cette année - le deuxième plus grand nombre de cas signalés aux États-Unis depuis l'élimination de la rougeole dans le pays en 2000.

La municipalité a également prévenu que, toujours dans ces zones, les garderies destinées à la communauté juive orthodoxe ainsi que les yeshivas, écoles talmudiques, qui accepteraient des enfants non vaccinés seraient également passibles de poursuites pénales et même de fermeture administrative.

Jusqu'à présent, l'État de New York exigeait que certains vaccins soient à jour pour qu'un enfant puisse intégrer le système scolaire, mais accordait des exemptions pour motifs religieux.

Ni les textes religieux, ni les autorités juives de New York ne déconseillent la vaccination.

Bill de Blasio a rappelé que la ville avait mené, depuis plusieurs mois, une vaste campagne de communication pour inciter à la vaccination. Des documents ont été distribués, de l'information mise en ligne et des dizaines de milliers d'appels téléphoniques automatisés ont été passés, y compris en Yiddish. Selon Bill de Blasio: "Il était temps de passer à une approche plus musclée ".

Herminia Palacio, maire adjointe chargée de la santé et médecin, a ajouté: "Quand vous choisissez de ne pas faire vacciner votre enfant, ayez en tête que vous faites aussi ce choix pour les gens qui gravitent autour de lui".

Plus de 500 nouvelles vaccinations contre la rougeole en deux jours: le chef du comté américain de Rockland, au nord de New York, s'est félicité vendredi de ces chiffres après avoir banni des lieux publics tout mineur non vacciné contre la maladie, a indiqué l'AFP. Ed Day a estimé que son comté était "en bonne voie" pour atteindre un taux d'immunisation par première injection de 93%, proche du niveau jugé nécessaire pour mettre fin à cette épidémie.

D'autres rapports

Discuter de cet article