Sophie Turner: Game of Thrones l'a rendue suicidaire

Pierre Vaugeois
Avril 18, 2019

Tous ses amis partis aller étudier à l'université, Sophie Turner vivait toujours chez ses parents et tournait dans Game of Thrones. Une ancienne jeune fille fragile et manipulée devenue une femme de pouvoir respectée. "J'ai pris un moment pour me concentrer sur ma santé mentale parce qu'il me semblait que c'était important" a-t-elle confié dans le podcast Apple de Dr Phil, Phil in the (blanks). "Le plus gros challenge pour moi était de sortir du lit et de la maison, et d'apprendre à m'aimer". Ayant commencé à jouer dans Game of Thrones à l'âge de 14 ans, la star britannique a vécu son adolescence sous les feux de la rampe. "Mon métabolisme ralentissait massivement et je prenais du poids".

Ces critiques ont eu un effet négatif sur sa confiance en elle et ont affecté son travail sur le tournage de la série HBO. Et j'y croyais. Je me disais, je suis pleine de boutons, je suis grosse, je suis une mauvaise actrice. Durant cette période sombre, elle a pu compter sur le soutien de Maisie Williams, qui incarne sa soeur Arya Stark dans "Game of Thrones", même si elle reconnaît aujourd'hui que leur amitié a pu être "destructrice" par moments.

L'actrice, qui suit une thérapie et un traitement médical, affirme se sentir désormais "mieux". Elle avoue "avoir pensé au suicide de nombreuses fois" lorsqu'elle était adolescente. Elle a également raconté comment sa relation avec son fiancé Joe Jonas l'a aidée à reprendre confiance en elle.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL