Uber lance à Paris vélos et trottinettes

Xavier Trudeau
Avril 13, 2019

Paris s'est réveillé ce matin avec une nouvelle offre de mobilité légère.

Disponible 24h/24h et 7j/7, le service est accessible dans Paris intra-muros.

La compagnie, qui opère déjà à Madrid ses services de véhicules avec chauffeur (VTC), contesté par les taxis, et de livraison de plats, met à disposition 566 trottinettes à réserver via son application pour 1 euro plus 12 centimes par minute d'utilisation. Rencontré il y a un mois lors de son passage à Paris, Ryan Rzepecki, le fondateur de Jump, estimait que son service de vélopartage serait complémentaire de Velib', par son fonctionnement notamment: le service subventionné par la Mairie de Paris repose sur des stations pour prendre et laisser les vélos, alors que ceux de Jump sont géolocalisables.

Le transporteur américain Uber inaugure ce 11 avril à Paris un service de location en libre-service de vélos et trottinettes électriques sous la marque Jump, a-t-il annoncé dans un communiqué.

Paris est la première ville européenne où et les vélos et trottinettes Jump sont disponibles simultanément dans l'application Uber. Avec un poids de 32kg, les vélos ont été conçus et testés pour résister à l'épreuve de la ville (autonomie de 50 km, garde-boue renforcé, peinture résistant aux UV et intempéries, câbles de frein gainés dans le cadre, etc.). Cela simplifie leur recharge puisqu'il suffit de remplacer la batterie usagée par une batterie pleine sans avoir à transporter le vélo. La connectivité du vélo a été améliorée pour optimiser l'expérience utilisateur et améliorer le diagnostic en temps réel de chaque vélo.

Le secteur de la mobilité urbaine par application mobile attire énormément les investisseurs, qui misent sur les changements d'habitude des consommateurs, de plus en plus enclins à abandonner la voiture personnelle au profit de modes de déplacement partagés.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL