Un Français condamné à sept ans de prison ferme en Israël

Claudine Rigal
Avril 10, 2019

Comme le rapportent Le Figaro et la presse française, Romain Franck, contractuel français qui travaillait comme chauffeur pour le consulat général, a également été condamné à 18 mois derrière les barreaux avec sursis et 30 000 shekels d'amende, soit environ 7 400 euros.

Sans disposer de l'immunité diplomatique, Romain Franck, arrêté en février 2018, était accusé d'avoir mis à profit la relative protection que lui conféraient ses fonctions pour transporter dans un véhicule du consulat en plusieurs voyages des dizaines de pistolets entre Gaza et la Cisjordanie au profit du groupe terroriste palestinien du Hamas. Il transportait dans une voiture du consulat des armes à feu entre Gaza et la Cisjordanie.

Faut-il le relever, les deux territoires palestiniens sont distants de quelques dizaines de kilomètres à travers Israël. La bande de Gaza est soumise à un rigoureux blocus israélien mais l'intérieur des véhicules diplomatiques est généralement exempt de contrôles.

Romain Franck, agent du consulat général de France à Jérusalem, avait fourni en contrebande des armes à des Palestiniens (environ 70 pistolets et deux fusils automatiques) de la bande de Gaza vers la Judée-Samarie.

Les services de sécurité israélites avaient informé après l'interpellation du français qu'il avait travaillé pour l'argent sans que ses patrons ne soient au courant. Une fois en Cisjordanie, il remettait les armes à un individu qui les revendait à des trafiquants. Selon l'acte d'inculpation, le français a reçu environ 5 500 dollars pour le transport d'armes.

Romain Franck aurait pu être condamné bien plus lourdement compte tenu de la gravité des faits, a déclaré son avocat Kenneth Mann. "Il n'a aucune idéologie, ni implication politique dans le conflit israélo-palestinien", avait-il dit à des journalistes, alors même que les services de sécurité israéliens n'avaient pas mis en avant de telles motivations.

Sans avoir de contact avec le Hamas, considéré comme terroriste par l'Union européenne, les diplomates français se rendent régulièrement à Gaza, à la différence par exemple des Américains.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL