Une boxeuse iranienne menacée d’arrestation dans son pays bloquée en France

Solenn Plantier
Avril 18, 2019

Ce qui visiblement n'est pas du goût des autorités du pays, où la boxe en compétition est interdite pour les femmes. Mais tandis qu'ils étaient dans le taxi pour l'aéroport, ils ont appris en fin de matinée qu'un mandat d'arrêt avait été signé contre Monshipour.

Les deux auraient dû prendre l'avion mardi, mais ils sont restés en France et séjournent actuellement à Poitiers, selon la même source.

Sadaf Khadem devait rentrer à Téhéran, où elle est professeure de fitness, et son coach, six fois champion du monde poids super-coqs WBA entre 2003 et 2006, et qui a la double nationalité française et iranienne, devait l'accompagner.

Mahyar Monshipour affirme avoir été prévenu de l'existence de ce mandat d'arrêt par un SMS, dont il refuse de donner l'identité de l'expéditeur, a expliqué l'attachée de presse.

Cette dernière a assuré que le ministère français des Sports était au courant du dossier, et que les deux Iraniens ne souhaitaient pas s'exprimer directement pour le moment.

"Mme Khadem n'est pas membre de la structure sportive (iranienne) de la boxe et, du point de vue de la fédération, la totalité de ses activités sont personnelles", a déclaré Hossein Soori, selon l'agence de presse semi-officielle Isna.

La ministre française des Sports Roxana Maracineanu, devant quelques journalistes, a évoqué mercredi un "beau combat, en tout cas symbolique pour la cause des femmes".

"Toutes les informations selon lesquelles elle serait sanctionnée à son retour en Iran sont vivement démenties", a-t-il ajouté dans un communiqué.

La boxeuse de 24 ans a gagné samedi son premier combat de boxe anglaise contre Anne Chauvin, le premier de l'histoire pour une femme iranienne alors qu'en Iran il est interdit de s'entraîner avec des hommes et de participer à des compétitions de boxe. A ce jour, aucun combat de boxe n'a eu lieu en Iran. Sadaf Khadem dit vouloir ouvrir la voie aux autres femmes afin qu'elle puisse pratiquer légalement ce sport dans son pays.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL