Affaire Vincent Lambert : Les parents vont s’opposer à l’arrêt des soins

Evrard Martin
Mai 12, 2019

Dans une lettre aux parents de Vincent Lambert, ce patient tétraplégique de 42 ans en état de conscience minimale depuis dix ans, le CHU de Reims a annoncé, vendredi, que "l'arrêt des traitements et la sédation profonde et continue" seraient "initiés au cours de la semaine du 20 mai". Déclaré en un état pauci-relationnel (un état où l'on suppose un minimum de conscience, contrairement à l'état végétatif), cet ancien infirmier psychiatrique souffre de "lésions encéphaliques irréversibles ", selon le dernier rapport d'experts établi en novembre 2018, il respire sans assistance, ouvre les yeux de temps à autre, mais ne peut plus se nourrir et s'hydrater qu'artificiellement.

Tous les recours en justice semblent bien aujourd'hui épuisés puisque la Cour européenne des droits de l'Homme a rejeté la dernière requête pour le maintien en vie de Vincent Lambert, requête initiée par ses parents.

Par trois fois déjà, les médecins ont engagé le protocole de fin de vie, estimant que son état relevait de "l'obstination déraisonnable " prévue par Loi Leonetti. Avant de pouvoir rendre sa décision sur le fond, le comité avait demandé à la France, samedi 4 mai, de suspendre toute décision d'arrêt des traitements. La ministre de la Santé Agnès Buzyn a indiqué que la France répondrait à la demande du comité, mais qu'elle n'était pas tenue, légalement, de la respecter.

Le médecin traitant de Vincent Lambert a annoncé à sa famille qu'il allait se conformer à la décision du Conseil d'État, et ce malgré l'opposition des parents du patient.

"Il n'y a aucune urgence médicale à arrêter l'alimentation et l'hydratation de Vincent Lambert et rien ne justifie une violation aussi éhontée du droit international et des mesures provisoires réclamées par l'ONU", ont réagi les avocats des parents. Si cette décision était exécutée, "Vincent Lambert mourrait en quelques jours (.) et le docteur Sanchez pourrait remettre à Viviane Lambert un fils mort pour la fête des mères le 26 mai prochain", ont-ils affirmé.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL