Angèle rend hommage à Agnès Varda — Festival de Cannes

Pierre Vaugeois
Mai 18, 2019

C'est ce mardi 14 mai que le coup d'envoi de l'édition 2019 du Festival de Cannes a été donné.

Si les regards sont généralement tournés vers les films en compétition, voire les robes couture qui défilent chaque jour sur la Croisette, il n'en demeure pas moins qu'un élément reste chaque année au centre de tous les intérêts à Cannes: le mythique tapis rouge.

Ses enfants Mathieu Demy et Rosalie Varda monteront d'ailleurs les marches du Palais des festivals mardi soir, accompagné du ministre de la Culture Franck Riester. Bill Murray, Julianne Moore ou Virginie Ledoyen cristallisant le crépitement des flashes.

"Nous avons des courriels ... déclarant qu'il s'agit d'un changement et de beaucoup de gratitude, donc cela fonctionne déjà bien", a déclaré Godet, ajoutant que de nombreuses femmes s'étaient déjà plaints de ces problèmes, qu'ils avaient essayé seuls avec des poussettes et des bébés, grâce à la sécurité rigoureuse du festival.

Édouard Baer s'est aussi chargé de l'ambiance. La soirée a commencé avec un hommage à Michel Legrand et Agnès Varda, disparus récemment. Au côté de Javier Bardem, Charlotte Gainsbourg a quant à elle étonné, en affichant une robe en imprimé "zèbre". Le président du jury a pris la parole et a tenu à exprimer sa joie et sa fierté d'être président du jury.

"Nous allons faire notre maximum pour trouver le bijou qui aura résonné le plus en nous", a-t-il promis devant le public du grand théâtre Lumière.

Jim Jarmusch fait partie des grands habitués de Cannes. "C'est la chanson du film", lance Adam Driver à son coéquipier, incarné par Bill Murray, dans un clin d'oeil au spectateur. Ils ont comme coéquipière Chloe Sevigny, de plus en plus effrayée par la tournure des événements.

Après les vampires, les morts-vivants donc. Il le sait de source sûre! Avec des dialogues ciselés, du comique de répétition et de situation, Jim Jarmusch s'amuse dans ce film mais parle aussi de son pays, de la surconsommation et de la catastrophe écologique qui guette. Ici, il a offert à Iggy Pop le rôle du premier zombie et à Tom Waits celui d'un ermite qui lit Moby Dick. Ce dernier est en effet le film d'ouverture de la compétition!

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL